Que représente le mobilier vintage ?

 

Au cœur de chaque foyer se trouve une histoire de vie. Quelle soit ancienne ou non, cette histoire se transmet de génération en génération par le biais de souvenirs, d’objets mais aussi de meubles. Le design de meuble a depuis toujours une place importante dans la transmission de nos cultures. Encore aujourd’hui et malgré que nous soyons dans une société de consommation où le meuble est maintenant bon marché, il existe encore cet amour pour le design de meuble. Les nouvelles générations perpétuent la transmission au travers de mobiliers vintages nichés dans des ventes aux enchères, des magasins spécialisés et aussi brocantes. Cet amour pour le mobilier de qualité, de savoir-faire et riche en histoire n’est donc pas tout à fait éteint. Mais alors, comment décrire un mobilier vintage et comment être sûr de sa qualité ?

Que signifie le mot vintage ?

Le mot vintage est un mot anglo-saxon traduit du mot français vendange. À l’époque, le mot vintage représentait en Angleterre, le vin de qualité vieillit de plusieurs années. Mais la prononciation du mot « vendange » par un anglo-saxon n’étant pas très évidente, ce mot est devenu au fil du temps le mot « vintage ». Aujourd’hui, le vintage désigne essentiellement des objets anciens et de valeur. Comme le vin, les objets de valeur sont principalement des objets de seconde main qui représentent un passé, une culture et surtout un savoir-faire d’époque. Le vintage permet donc aux consommateurs un vrai retour aux racines et une immersion totale dans les styles d’époque. Mais lorsque l’on parle de mobilier vintage, la connotation est un peu différente.

mobilier-vintage

Les caractéristiques d’un mobilier vintage

Pour les professionnels du mobilier et du design, le mot vintage est utilisé lorsque l’on parle de meubles datant des années 1940 jusqu’à 1990. Le meuble se doit d’avoir au minimum 20 ans et d’être l’œuvre d’un grand designer. Le vintage ne représente donc pas un style de meubles en particulier. Seule l’année de fabrication compte pour décider si le mobilier est vintage ou non. Mais il existe malgré tout d’autres critères importants pour les amateurs de mobilier vintage. En effet, pour qu’un mobilier soit déclaré vintage par un professionnel du design, celui-ci doit être avant tout authentique et signé par les mains du designer lui-même. Il faut que cette pièce sorte tout droit de l’usine de fabrication du designer et qu’elle soit de qualité.

Le mobilier vintage représente donc tous les styles de meubles ayant appartenus au passé d’il y a vingt ans et plus. Comme le bon vin, plus le meuble prendra de l’âge, plus sa valeur augmentera. Ses finitions et ses matières premières font aussi de lui un mobilier de qualité et fidèle aux caractéristiques importantes du design de meuble. Il existe plusieurs processus de création mais tous ont pour but d’atteindre l’excellence grâce à l’élégance des courbes, la qualité des matières et la fonctionnalité du meuble.

mobilier-vintage

 


Les raisons de son succès

Les amoureux du mobilier vintage sont très nombreux en France depuis maintenant quelques années. Que ce soit pour différentes raisons, les amateurs de mobilier vintage ne cessent de rechercher la pièce unique qui conviendra parfaitement à leur recherche. Il existe deux catégories d’amoureux du vintage :

Les amateurs en quête de la perle rare

Passionnés par l’art de la confection de meubles mais aussi par l’histoire des cultures au travers des designs, les professionnels/amateurs de mobilier vintage sont très nombreux en France. La considération de cet art est grande puisqu’elle représente des décennies d’histoires et de savoirs faires des différents designers mondiaux. Il est vrai que lorsque l’on porte un regard attentif sur les cultures du monde entier, on se rend compte de l’impact du design sur l’histoire. Depuis le début de l’humanité, l’Homme n’a jamais cessé de créer. Il n’a jamais cessé de vouloir transmettre son histoire pour les générations à venir. L’art et les métiers manuels sont donc la première voie de transmission.

Et alors que l’on porte maintenant un deuxième regard sur le mobilier vintage, on s’aperçoit du travail minutieux, des courbes élégantes et de la qualité de la matière première utilisée. Comme si chaque détail était une pièce importante de l’histoire du meuble, le designer prend soin de choisir avec amour et professionnalisme, chaque élément qui servira à sa création. C’est pourquoi les amateurs ne cessent de rechercher les pièces rares dans le mobilier vintage. C’est une fierté et aussi un investissement que d’avoir un mobilier provenant d’un designer célèbre. Comme un gage de qualité, il est une œuvre d’art à part entière.

Des consommateurs sensibilisés

Depuis quelques années, les nouvelles générations de consommateurs sont attirées par le mobilier vintage. Conscient de leur impact sur la planète, ils se rendent compte que leur consommation doit être changée et surtout améliorée. Pour cela, ils se dirigent vers des meubles de deuxièmes mains et évitent donc les grandes surfaces et leurs productions industrielles de masses. Récupérer un mobilier vintage permet donc de refaire vivre un meuble et de limiter la consommation industrielle de masse.

Le choix du consommateur pour le mobilier vintage au dépit du mobilier de grandes surfaces est aussi un choix de cœur. Beaucoup de consommateurs souhaitent en effet retrouver les valeurs et les racines culturelles qui leurs sont propres. Dans le mobilier vintage, on retrouve une histoire, un passé. Cette histoire est authentique et apporte un cachet indéniable au design de la pièce. Le mélange du mobilier vintage avec le mobilier moderne leur permet aussi une fusion des styles anciens et modernes pour une décoration d’intérieur parfaitement réussie.