Ole Wanscher

Ole Wanscher, le designer amoureux de voyages

Comme certains de ses confrères danois, Ole Wanscher représente pour beaucoup le design scandinave du 20e siècle. Pionnier de son art, il est architecte et designer. C’est dans son pays natal qu’il s’adonne à de nombreuses créations qui feront de lui un des plus grands célèbres designer. Ces œuvres sont élégantes, de qualité et restent encore aujourd’hui très convoitées. 

Jeunesse et études d'Ole Wanscher

Le designer et architecte Ole Wanscher est né à Gentofte au Danemark en 1903. Talentueux jeune homme, il est passionné de meubles et d’architecture. Dès son plus jeune âge, il est d’ailleurs plongé dans la culture graphique grâce à son père. Celui-ci était historien de l’art et faisait de son métier, une passion quotidienne. Admiratif de son père, il apprend donc très tôt l’histoire de l’art et la culture graphique. Pendant son adolescence, Ole Wanscher part en voyage et découvre une nouvelle vision de l’art. De l’Europe à l’Afrique, c’est en Égypte qu’il se voit le plus bouleversé par la culture. Il développe une admiration pour l’Égypte ancienne qui le fascine et l’envoute. Il fera d’ailleurs dans le futur, des œuvres en l’hommage de l’art égyptien.

 

Dans les années vingt pendant ses études, il décide d’intégrer alors l’académie royale des beaux-arts du Danemark. Au sein de l’académie, il fait la rencontre du grand designer et architecte Kaare Klint. De professeur à élève, Kaare transmet au jeune garçon qu’était Ole Wanscher, tout le savoir-faire du métier. Il évolue donc auprès des plus grands et ses talents sont tout de suite remarqués par tous ses enseignants de l’académie royale des beaux-arts.

Le commencement d’une vie d’artiste pour Ole Wanscher

Kaare Klint apprécie la personnalité de Ole Wanscher. Il aime que celui-ci soit minutieux dans son travail et qu’il déborde d’imagination lors de la création de ses projets. Une fois le diplôme obtenu par Ole Wanscher, Kaare Klint lui propose alors de venir travailler dans son studio de design et d’architecture. C’est bien évidemment sans hésitation que le jeune Ole accepte et intègre le studio en 1924. Durant trois années, Ole Wanscher travaille donc pour le studio Kaare Klint. Là-bas, il ne cesse d’agrandir son talent et de progresser dans son métier. Il devient très vite un designer incroyable, suivant les traces de son maître.

C’est donc après trois ans de collaboration avec Kaare Klint que Ole Wanscher décide de se lancer en indépendant. Il crée alors son propre studio de design, qui marquera le début de son apogée. Très ami avec le grand ébéniste Andreas Jeppe Iversen, ils décident ensemble de créer des pièces en édition limitée. Ils rencontrent un grand succès et beaucoup de passionnés s’arrachent leurs œuvres signées de son nom.

Une envie de partage

Malgré le succès que Ole Wanscher rencontre, celui-ci n’est pas satisfait. Grand amoureux de l’art et de la transmission de celui-ci (comme son père), il souhaite en effet que le design scandinave soit disponible pour tous. Le designer est de ceux qui pensent que l’art est accessible à chacun de nous. Ole Wanscher commence donc la création de grandes séries de mobilier pour permettre à tout le monde de profiter du design scandinave. C’est à ce moment de sa vie, qu’il s’intègre auprès d’autres designer dans le courant scandinave du « design pour tous ».

Les oeuvres de Ole Wanscher : des œuvres qui font voyager

Ole-Wanscher-Senator-Chair

L’envie de Ole Wanscher est donc divisée en deux points importants. Le premier est bien entendu de faire en sorte que le design scandinave et le mobilier vintage soient accessibles à tous. Le second représente son amour pour le voyage. Marqué par ses aventures en Grèce, en Chine, en Égypte, etc…, il souhaite partager avec les consommateurs, son amour pour la pluralité artistique de chaque ethnie. Amoureux du mobilier d’époque et du design anglais du 18e siècle, il aime mélanger les styles lors de la conception de ses meubles. Il rencontre un succès fou auprès des grands connaisseurs mais aussi auprès des amateurs qui admirent son talent et sa bienveillance.

Non seulement Ole Wanscher est un homme respecté de par ses convictions, mais il est aussi un homme respecté de par son travail. En effet, il est un designer minutieux et travaille les matières avec élégance et excellence. Ses créations sont toutes de très grande qualité et Ole Wanscher met un point d’honneur à perpétuer celle-ci en utilisant des matériaux nobles et robustes.

Parmi ses plus célèbres œuvres (datant des années 1960), comptons le tabouret “Egyptien Stool”, le salon “Cado” et le fauteuil “Colonial”. Mais le fauteuil Easy Chair (ci-dessus) reste sans débat, la pièce la plus célèbre de toute ses créations.

Une envie de fusion avec le consommateur

Tout au long de sa vie, il reçoit de nombreux prix en l’honneur de son talent. En 1960 il obtient même la médaille d’or de la Triennale à Milan. Fort de son savoir-faire, il le consacre dans la conception de meubles dédiés à rendre la vie des consommateurs beaucoup plus agréable. Il étudie même l’anatomie afin d’être le plus proche possible d’un mobilier ergonomique et confortable. Comme une deuxième peau, il souhaite donc que ses œuvres s’intègrent au sein de notre quotidien.

Ole Wanscher et son amour pour la transmission

Ole Wanscher était un homme polyvalent et riche de créativité. Un vrai « touche à tout », il écrit différents ouvrages parlant de l’histoire du design. En effet, Comme son père avant lui, il se passionne très vite pour la transmission et le partage et remplace Kaare Klint au sein de l’académie royale des beaux-arts à Copenhague en 1955. Professeur respecté de ses élèves, il enseignera jusqu’à sa retraite et aidera beaucoup de jeunes talents à se révéler.

Après sa mort et bien des années plus tard, Ole Wanscher reste l’un des plus grands designer du 20e siècle. Il a su à l’époque, renverser les codes de l’industrie de manière élégante et avec brio. The vintage Furniture est fière de posséder à la vente quelques-unes de ses œuvres.