Poul Henningsen

Poul Henningsen, une vie de lumière

Connu pour ses célèbres luminaires, le designer Poul Henningsen consacra toute sa vie à la vie culturelle de son pays et au développement du fonctionnalisme au travers du design de meubles et de luminaires. Poul Henningsen est alors reconnu comme étant un homme audacieux et créatif. Un homme aux multiples casquettes, une vie de lumière. 

Poul Henningsen, de ses études aux luminaires

Né en 1894 à Copenhague, Poul Henningsen grandit auprès de sa mère, la célèbre actrice Agnes Henningsen. En 1911, il intègre l’école technique de Frederiksberg pour étudier l’architecture et le design. Puis, en 1914, il décide alors d’intégrer l’université technique de Copenhague. Durant ses études, il fait la découverte du design fonctionnel et s’intéresse de plus près aux luminaires et au fonctionnement de l’éclairage. Poul Henningsen finit ses études en 1917 et bien qu’il ne valide pas l’obtention de ses diplômes, le designer est alors bien décidé à continuer dans l’architecture et le design.

La lumière comme passion

Poul Henningsen est un designer passionné qui aime remettre en question chaque chose qu’il aperçoit afin d’en trouver l’amélioration possible. En 1920, Lorsqu’il décide de se passionner pour les éclairages, il trouve en eux une agressivité. Il commence donc ses recherches approfondies sur les éclairages et l’électricité. Sa question principale est : comment diffuser la lumière sans pour autant éblouir les personnes dans la pièce. En effet à l’époque, l’invention de l’ampoule électrique n’est vieille que de seulement 42 ans. Inventé en 1878 par Joseph Swan et améliorée en 1879 par Thomas Edison, cette invention des plus incroyables révolutionne la vie dans les foyers. 

Invention récente, les luminaires sont donc un terrain de jeux que Poul Henningsen décide d’entreprendre. Il se rappelle alors de la douceur de la lampe à pétrole, qui berçait son enfance d’une douce lumière. Comment réussir donc à diffuser une lumière douce tout en utilisant la force de l’ampoule électrique?

Naissance d’une collaboration incroyable

En 1925, Poul Henningsen rentre alors en collaboration avec Louis Poulsen, fabricant d’éclairage danois encore célèbre aujourd’hui. Cette collaboration est alors un tournant de sa vie et lui permettra de se consacrer à ses recherches sur la lumière. À la suite de ce début de collaboration, ce sont plusieurs années de réflexions sur les luminaires et les abat-jours qui l’emmènent jusqu’à la création de sa première œuvre en 1926 : la PH lampe.

La lampe PH est un luminaire en suspension constitué de trois-abats-jours en enfilade. Cette forme de luminaire permet la diffusion de la lumière en douceur pour éviter tout éblouissement. Il utilise le verre et le métal comme composant pour la création des abat-jours. Une idée astucieuse puisque ce sont ces matériaux qui permettent la diffusion parfaite de la lumière. C’est alors que le design de la lampe et son concept rencontre alors un succès fou. Les consommateurs en redemandent et Poul Henningsen décide donc de décliner la PH lampe, Matriarche d’une longue série de luminaires. Lampadaires, lampes en suspension, appliques, lampe à pied, le designer prend plaisir à imaginer la lampe PH sous toutes ses formes.

De la passion à la profession

Poul Henningsen

Suite au succès de la lampe PH, Poul Henningsen se dirige donc tout naturellement vers ce qui deviendra son métier de prédilection. Designer avant-gardiste, il décide donc de se spécialiser dans les luminaires. Il souhaite assurer aux consommateurs un confort et un esthétique pour tous les goûts. Pour Poul Henningsen, chaque objet du quotidien est important et les luminaires ne devraient donc pas être mis de côté. Tout comme le mobilier, ils font parties intégrantes du design. En effet, le luminaire est l’un des objets les plus indispensables dans chaque pièce à vivre. Il décide donc de s’orienter vers des créations plus artistiques en élaborant des œuvres esthétiques et fonctionnelles.

 

En 1958, il invente la lampe Artichoke. Fabriquée par Louis Poulsen, la lampe connait elle aussi un succès fou auprès des amateurs du design. Composée de 72 lamelles de cuivre, la lumière qui s’en dégage se disperse dans la pièce avec une douceur incroyable. En forme d’artichaut comme son nom l’indique, les lamelles ressemblent aux feuilles grâce à leurs formes et leur orientation circulaire en spirale. La lumière passe donc de feuilles en feuilles, délicatement jusqu’à atteindre différents endroits de la pièce. La lampe est chaleureuse et esthétique, ce qui lui permet alors de s’adapter facilement à tout type de décoration et de l’architecture.

Le modèle Spirale, un cocon de lumière

En 1964 il réalise l’un de ses projets les plus fous en termes de luminaires : le modèle « Spiral ». Suite à la demande de luminaires pour le Hall d’entrée de la coopérative FDB à Albertslund au Danemark, Poul Henningsen entreprends le projet fou d’un luminaire de plus d’1m38 de hauteur et de 76cm de large. Le modèle « Spiral » est constitué de laiton, de cuivre et d’aluminium ce qui lui donne des couleurs naturel et chaleureuse pour éclairer le hall d’entrée.

Le designer l’imagine en forme de cocon, comme un rappel à la douceur et la chaleur que peut avoir un cocon avant son éclosion. Ses formes rondes en spirale incurvées se déclinent en différents anneaux plus ou moins espacés les uns des autres. Ces anneaux produisent alors une lumière dorée qui se reflète sur chaque lamelle et se projettent dans tout le hall de la coopérative FDB. Edité en cinq exemplaires, le modèle « Spirale » est encore visible dans le hall d’entrée de la coopérative à Albertslund au Danemark.

Poul Henningsen, Un révolutionnaire engagé

Poul Henningsen, designer et artiste, s’amuse tout au long de sa vie à décliner toutes ses créations de différentes manières. Il joue avec les formes, les matières et ne cessent d’évoluer et améliorer ses œuvres. L’innovation était pour lui une vraie passion qui l’anima tout au long de sa vie jusqu’à sa mort en 1967. Plus q’un designer, Poul Henningsen fut aussi passionné de littérature et d’architecture. Il écrivit différents livres dont le célèbre « Qu’en est-il de la culture ? » publié en 1933. 

Poul Henningsen était un révolutionnaire et désirait de son pays des changements notoires au sein de sa politique et de sa culture. De plus, Il aimait aussi le design de meubles vintage et s’amusa à revisiter le design du piano à queue en 1931. Fort de son écriture et de son style, Louis Poulsen le nomma rédacteur officiel du NYT, magasine de la société de fabrication de luminaires. De par cette passion pour l’écriture, il s’adonna au journalisme et à l’écriture de livres engagés.

Spiral Poul Henningsen

Poul Henningsen est donc un designer qui aura été tout au long de sa vie, au service de son pays, de sa culture et du design. Ses œuvres luminaires sont encore disponibles à la vente et sont très prisées par les amateurs du design danois. The Vintage Furniture, spécialiste du mobilier vintage danois possède quelques œuvres du célèbre Poul Henningsen dans son magasin à Paris et sur son site internet thevintagefurniture.com