Børge Mogensen, le néo-classique

Né à Aalborg, au Danemark, en 1914, Børge Mogensen a été, comme de nombreux designers danois, été formé en ébénisterie. Ayant travaillé longtemps avec Kaare Klint, il a contribué à la renommée des designers scandinaves autour du monde. Simples, abordables et fonctionnelles, ses créations ont rencontré l’approbation d’un large public, dans la seconde moitié du XX° siècle.

Une formation complète

À l’instar de nombre de ses pairs, Børge Mogensen a été formé à l’ébénisterie, dès 1934. Il suit ensuite, à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague, des cours en design de mobilier. Enfin, durant quatre ans, à partir de 1938, il étudie l’architecture. Diplômé en 1942, il commence à travailler en studio de design.

Des collaborations prestigieuses

Dès 1938, il travaille aux côtés de designers prestigieux, notamment Kaare Klint. En 1942, il devient responsable d’atelier au studio FDB à Copenhague. Choisi pour la bourse Bissen en 1945, il entre comme professeur assistant à la prestigieuse Académie Royale des Beaux-Arts. Il y assiste Kaare Klint, et son travail se voit récompensé, en 1950 par la médaille Eckersberg.

En 1955, il débute un partenariat avec Federicia Furniture, puis, quatre ans plus tard, il lance son propre studio. Il restera à la tête de celui-ci jusqu’à sa mort, en 1972. Il venait de remporter le prix C.F. Hansen.

Curieux de tout

Børge Mogensen est aussi connu pour avoir travaillé avec Lis Ahlmann, designers de textiles d’intérieur. Sa carrière se voit couronnée par sa nomination, à la mort de Kaare Klint, en 1954, au titre de designer pour le Musée Danois des Arts Décoratifs.

Entrepreneur visionnaire

Le travail de Børge Mogensen se caractérise par un design fonctionnel. D’inspiration classique, ses fauteuils et chaises témoignent de sa maîtrise des matériaux traditionnels, tels que le bois et le cuir. Ses pièces plaisent alors beaucoup aux consommateurs danois, qui ne recherchaient alors moins une esthétique pointue que des meubles simples, robustes et élégants.