Faaborg Chair

Kaare Klint, le précurseur

Kaare Klint est considéré comme le père du design danois vintage. Né en 1888 d’un père architecte, il a lui-même exercé comme designer de mobilier et architecte. Il est aussi connu pour avoir initié la filière design à la Royal Danish Academy of Fine Arts, par laquelle sont ensuite passés nombre des grandes figures du design scandinave.

Faaborg Chair

Une formation d’ébéniste

Formé dès son plus jeune âge à la fabrication de mobilier, il suit les cours de Jens Møller-Jensens, à Copenhague. Il entre ensuite à la Kunstnernes Frie Studieskoler, où il est pris en charge par le peintre et designer Johan Rohde. Son père, Peder Vilhelm Jensen-Klint, l’initie en outre à l’architecture.

La Faaborg Chair

En 1914, il crée sa toute première pièce, la chaise Faaborg, à destination du musée Faaborg. C’est le début d’une carrière prolifique, qui le verra dessiner des éléments de mobilier, ainsi que des aménagements intérieurs pour nombre de musées et d’églises danois.

Des pièces innovantes

Mais c’est dans l’entre-deux guerres qu’il produit ses meubles les plus célèbres. La Safari Chair, ou le tabouret Propeller se démarquent par leur design simple et fonctionnel, mais qui n’évacuent toutefois pas les aspects esthétiques. Arne Jacobsen a d’ailleurs été un des premiers clients de la Safari Chair, reconnaissant immédiatement son potentiel.

Une recherche de fonctionnalité

C’est en effet la caractéristique la plus importante des travaux de Kaare Klint. Ses productions mettent à l’honneur la ligne bien sûr, mais aussi l’aspect pratique. Le meuble doit être adapté au corps ; et pas l’inverse. En outre, les pièces de Kaare Klint sont reconnues pour le sérieux de leur fabrication, ainsi que par la qualité des matériaux utilisés.

Une vision large

Kaare Klint a par ailleurs dessiné des luminaires, ou des orgues d’église. Il est en outre à l’origine de la création de la section Design au sein de la prestigieuse Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague. Enfin, il a pu incarner sa vision de l’architecture, poursuivant ainsi l’œuvre de son père, dans l’église Bethléem de Copenhague.